LE SITE

Quoi de neuf ?
Le webmaster
Les contributeurs
Le web-book
Les Statistiques


Ecrire au Forum
Forum

Débat


Des Liens
Diaporama
Galerie M. Bendelac
Galerie H. Zekri
Météo


Email
tangier@online.fr

LA VILLE


La Géographie

L'Histoire

Les Arts

Des Documents

 

Retour à l'accueil

FORUM DE DISCUSSION 2006


Claudie PONSICH, France      (Samedi 9 septembre 2006)
Salut tangérois

J’ai besoin de vous….Je cherche un 3 pieces sur geneve, hors centre ville..Pouvez vous m’aider ?Je suis la fille de michel ponsich qui était l’archéologue de tanger jusqu’en 1967. J’ai écrit un livre sur notre ville et sur la vie de mon père au maroc « Volubilis tanger et menthe sauvage »…
J’attends votre réponse avec impatience
Cordialement
claudie ponsich


JML NEGGAZ, France      (Vendredi 8 septembre 2006)
bonjour,
je recherche se film en dvd est il sortie car je ne le trouve pas merci reponse (neggazjml@aol.com) le film tenja
.


DG DELABEDOYERE, France      (Vendredi 8 septembre 2006)
chers amis tangerois
je suis a la recherche d éléments concernant mon grand père Gilbert durand saint léger qui a habité tanger de 1945 à 1960 .il habitait 29 rue Riad sultan
Malgré tout ce temps passé peut être y a t il une personne qui l aurait connu
je sais qu il a fait un certain nombre de chose a l époque pour l aéro-club de tanger
a bientôt peut être
dg delabedoyere
dgdelabedoyere@aol.com


Abdessamad HMAIMOU, Maroc      (Mercredi 6 septembre 2006)
Je m'adresse particulièrement aux Tangérois;
je cherche les nouvelles d'un ami tangéroi dont je n'ai pas eu de nouvelles depuis le début de l'année 1980. j'ai reçu une correspondance de lui provenant de PICENZA (ITALIE). Cet ami s'appelle MOHAMED NOUINOU . Il habite la cité MERCHANE .
Merci d'avance à celui qui me donnera de ces nouvelles et m'ecrire à ....atrteur@hotmail.com


Mostapha EL OMARI, Maroc      (Mercredi 6 septembre 2006)
salut. je suis venu a tanger en 1959, et j ai fait mes études primaires a l école de garcons de Benimakada, puis le secondaire au colege Ibn Batouta ,j habitais a Bénimakada et je suis sorti de Tanger en 1974, depuis je ne connait rien de mes amis....omari mustafa...merci. ...merci de me répondre mostapha_761@hotmail.com


Oussama ZEKRI, France      (Lundi 4 septembre 2006)
" Le Monde " se penche peu souvent sur Tanger. Alors, quand il le fait, le tangérois que je suis se jette avidement sur les articles de ce journal respecté. La déception n'en est souvent que plus cruelle. La lecture de l'article de Nicolas Bourcier, paru le 1er septembre 2006 dans la rubrique " Reportage " commence très mal …
En quatre mots de titre, cinquante ans de clichés sont jetés en pâture aux yeux du lecteur non averti : Tanger, ténébreuse et nostalgique !
Le reste est à l'avenant. Au moment même où la ville est secouée de sa torpeur par le roi Mohamed VI, le " reporter " du Monde nous dit que la ville souffre. Il nous gratifie en prime d'un dicton connu probablement de lui seul : " On dit que Tanger pleure celui qui ne la connaît pas, et qu'on pleure quand on l'a vue ". Ténèbres, nostalgie, souffrance et pleurs … Un tel tableau, pour le moins peu alléchant, contraste avec une assertion du premier paragraphe où le " reporter " affirme que " Tanger fuit les touristes toujours plus nombreux ". Le lecteur doit être un peu perplexe.
Continuons cet extraordinaire étalage de lieux communs desservi par un style plutôt laborieux : musulmans intégristes, émigrants clandestins, clochards se jetant sur les consommations aux terrasses des cafés, et sempiternels bars louches du Tanger-nyctalope-interlope …
Nous apprenons même au détour qu'à Tanger, " le sable [est] toujours humide … [la] nourriture [est] infecte … [malgré des] privilèges y afférents [au lieu de " y afférant "] !
L'article se termine sur un clin d'œil appuyé à Tahar Ben Jelloun : " Nuit de silence à Tanger " ! Pour ceux qui ne le sauraient pas, Monsieur Bourcier fait déjà partie des " initiés ", de ceux qui connaissent les mots et les noms qui font qu'on vous reconnaît une certaine connaissance des choses de Tanger. Monsieur Bourcier se sent tellement initié qu'à la deuxième citation de Monsieur Lotfi Akalay, il laisse tomber le patronyme pour s'accorder une familiarité qu'on veut croire bienveillante … Pour ceux qui ne le connaîtraient pas, Lotfi Akalay journaliste, chroniqueur et romancier, est surtout une personne dont la culture n'a d'égale que la simplicité. La marque des grands. Il est d'ailleurs dommage que le Monde n'ait pas demandé à Monsieur Akalay d'écrire un article sur sa ville ...

Déjà le 19 avril 2001, un article de Catherine Simon dans Le Monde avait " étrillé " la ville : Tanger, la canaille ! Qu'on se le tienne pour dit : "Le monde" ne sera pas acusé de complaisance vis-à-vis de cette ville !
Une chose est sûre, les lecteurs de ce journal ne compteront certainement pas parmi les visiteurs de plus en plus nombreux de cette ville unique dans son genre !

L'article !


Liliane GLASER-MUYAL, France      (Lundi 28 août 2006)
Passionnée de Tanger, comme Rachid et beaucoup d'autres presonnes, je partage son désarroi devant les agressins que subit le fragile patrimoine de Tanger. Le mur érigé au café Hafa pour satisfaire aux appétits de quelques spéculateurs, me met litteralement en rage.
Seule une intervention au plus haut niveau pourrait freiner le massacre.Pourqoi ne pas solliciter une audience auprès de Sa Majesté dont on sait l'amour qu'il porte à Tanger?
Avec mon meilleur souvenir,
Liliane Glaser- Muyal


Andreas CHRISTOPH, Allemagne      (Dimanche 27 août 2006)
My Name is Andreas Christoph, I am 24 years old and I come from Germany. I hope somebody of you can help me with a little problem! I saw a girl from Tanger whose name is Nada Lahjomri singing at the song competition "Studio 2M". I don´t know if she became famous in the region after her appearance on TV. There is a similar show here in Germany and the candidats singing there almost all have their fan clubs and sites on the internet, give a lot of interviews on TV and cannot leave their house without getting disturbed by a lot of people on the street. But I have not found anything about her so far. The only things I know are her name, that she is 20 years old and comes from Tanger.
Anyway, as I find her so sweet and pleasant, I wanted to write her and tell her about my support for her. And maybe it would help her a little bit to come over her dismissal from the show when she hears that she has a big fan even here in Germany?
So I`m asking you, if anybody knows her or any source of information, where I could get her postal or E-Mail-adress from !
Please write to andreas.christoph@gmx.de if you know anything that could help me !
Thank you very much!
And many greetings from Germany! :)

Andreas Christoph


Abderrahim ..., France      (Jeudi 17 août 2006)
Je cherche ma famille maternelle à TANGER leur noms est CHEDDAD. si vous connaissait quelqu'un ou me donner des renseignement tenais moi au courant au lecastel2@hotmail.fr merci d'avance.


Isabelle LLAMAS, France      (Dimanche 30 juillet 2006)
Ma mère est née en 1947, elle a fréquenté l'école Berchet jusqu'en 1960 (à peu près). Je ne connais pas l'adresse de sa maison mais je sais que mon grand père (son père) avait "una churreria", on l'apellait Pepe. Son vrai nom était José PARRA TOME, quant à ma mère elle s'appelle Josepha LOPEZ MARTIN, ma grand mère s'apellait Isabel LOPEZ MARTIN. Mon oncle s'appelle Manuel CABEZA.
Ma mère et sa famille ont quitté Tanger, avec une famille qui s'appelle CALDERON, d'ailleurs mon oncle a épousé une fille CALDERON. Il y avait une autre famille avec eux, il s'agit de la famille MESA.
Merci beaucoup de toutes les informations que vous pourrez me donner
Cordialement,
Isabelle LLAMAS


Nassera ZARIOH, ?      (Vendredi 28 juillet 2006)
Salut,

Je voudrais savoir comment trouver des spectacles, concerts, …. à Tanger ou près de Tanger ?
Nassera.Zarioh@chep.com


Cristina FONT, Espagne      (Vendredi 28 juillet 2006)
Hola, soy Cristina de Barcelona,
Hace 2 años participé en un campo de trabajo en Larache en una asociación de niños, desde entonces ya he regresado 4 veces a ver a la familia con quien viví y a toda esa maravillosa gente que me robaron parte de mi corazón.
Yo trabajo como auxiliar de enfermería en un centro de acogida de menores de Barcelona dónde la mayoria de ellos proceden de Marruecos, Tanger sobretodo, y mi propósito es irme una temporada a Tanger a poder colaborar en alguna asociación o hospital para poder conocer más a fondo la situación sanitaria de este país y conocer más sobre esta población que cada vez emigra más a nuestro país, no se si ustedes me podrían ayudar o asesorar dónde me podria dirigir.
Gracias por su atención,
Cristina

cristina793@hotmail.com

Bachir BENABDESSADOK, France      (Vendredi 28 juillet 2006)
Bonjour !
je viens de découvrir votre site mais pas tanger que je connais parfaitement pour y avoir passé plusieurs fois d'excellentes vacances. j'ai été surpris de voir qu'une rue de tanger portait le nom de "benabdessadok" . mes recherches sur l'origine de ce nom m'ont indiqué uniquement qu'il s'agissait d'anciens pachas sans préciser l'origine.merci à ceux qui pourront m'éclairer sur les origines de ce nom que je porte alors que je suis algérien.comme, j'ai relevé que votre nom" zekri " est courant en kabylie mais aussi à Tlemcen où mon ancêtre, un saint de cette ville, sidi zekri, est vénéré.
bboran39@yahoo.fr


Michèle GUEY, France      (Lundi 26 juin 2006)
Je suis née à Tanger, mon frère et ma soeur aussi. Toute la famille était installée au 35 bd Pasteur, nous avons vecu jusqu'en 1954, puis nous sommes partis à Casablanca où nous sommes restés jusqu'en 1959.
Mes meilleures années ont été les années Tangeroises, j'en suis toujours impregnée, c'est le pays qui m'a aidée à grandir et à aimer tous les individus sans difference de couleur ou de religion. Je n'y suis jamais retournée, je travaille dans le secteur social et une vie en dents de scie a été un obstacle à ce projet. Mais étant resolument optimiste, je sais que j'y retournerai un jour.
J'ai été très choquée d'apprendre que plus de 9000 enfants sont analphabètes aujourd'hui, et vivent dans des conditions inhumaines. Que puis-je faire pour aider des associations quie se battent pour ameliorer leur vie ?
Dans quel domaine intervenir ? Je suis prête à agir.
Je m'appelle Michèle GUEY, je travaille à Nice dans le secteur de l'emploi et je gère les problèmes sociaux des personnes en difficultés. Le tout est d'y croire et de ne pas baisser les bras!!!
A bientôt,
cordialement
Michèle


Hafide DOUKKALI, Belgique      (Vendredi 9 juin 2006)
Bonjour,
je vous écris pour vous poser une question...
Je viens de découvrir qu'il existe à Tanger une rue Mustafa Doukkali !
Or mon père décédé en 1999 s'appelait Mustafa Doukkali et était né à tanger en 1944.
J'aurais voulu savoir si il y avait un rapport avec lui et si oui lequel et pourquoi une rue porte ce nom.
J'espère reçevoir une réponse bientôt.
Merci.
hafide.doukkali@belgacom.be


Hafide DOUKKALI, Belgique      (Vendredi 9 juin 2006)
Bonjour,
je vous écris pour vous poser une question...
Je viens de découvrir qu'il existe à Tanger une rue Mustafa Doukkali !
Or mon père décédé en 1999 s'appelait Mustafa Doukkali et était né à tanger en 1944.
J'aurais voulu savoir si il y avait un rapport avec lui et si oui lequel et pourquoi une rue porte ce nom.
J'espère reçevoir une réponse bientôt.
Merci.
hafide.doukkali@belgacom.be


Pablo DUGAS, France      (Mercredi 7 juin 2006)
Bonjour,
Je suis à la recherchge de documents visuels sur l'ancien hôtel "Villa de France".
pablo.dugas@wanadoo.fr


Soumaya ?, Espagne      (Jeudi 1er juin 2006)
Bonjour messieurs,
Tout d’abord, je tiens a vous félicité pour votre honnêtes et sincères annonces, dont je suis sure quelles vont réchauffes les coeurs de tous les vrais tangérois, qui pleurent l’état de leur ville, mais en silence.
Aussi j’aimerais bien savoir comment pourrais - je, étant Tangéroise, aider a faire face a ce monstre qui dévorent notre ville jour après jour !
Ce que nous préoccupe beaucoup c’est les constructions des immeubles ; et l’annulation de tous les espaces verts dans la ville et ses environs (eg.la forets diplomatique, ou se passent une dévastation terrible des arbres).
Aussi me préoccupe les veilles, les retraites, de chaque quartiers et le manque des espaces ou ils peuvent passer leur temps ,vous les pouvez voir partout a Ras Msalla, sur la Route de Rabat près du Qantra de Bendiban,a Bab Bhar et Kasbah ……et beaucoup plus de lieux.
En fin, la liste de souffrance de notre ville est bien très longue, mais comme vous mentionnés dans vos annonces, les tangérois doivent se consolider pour faire face a tout cela.
Bon courage a tous
Une Tangéroise
soumaya_tulantex@yahoo.es


Jean-Louis CHAUVIN, France      (Lundi 1er mai 2006)
Bonjour Messieurs
Je fais une recherche historique sur mon cousin René CHAUVIN, qui a été directeur à la Société du Port de Tanger dans la période 1920-1927.
En octobre 1927, il a été nommé au haut grade de Commandeur de l'Ouissam Alaouite.
J'aimerais savoir pour quel motifs il a obtenu cette distinction. Avez-vous des éléments dans vos archives ?
Je n'ai rien obtenu du port de Tanger.
Je vous remercie d'avance de votre réponse.
Jean-Louis Chauvin. (jlchauvin@free.fr)


Tarik LAGHMICH, Tanger      (Vendredi 28 avril 2006)
Salut,
Je suis tangerois, j'habite à jbel elkebir, j'ai envie de créer - avec un groupe d'amis - une association (à but non lucratif) qui aura pour objectif de préserver le patrimoine historique de cette charmante ville. Notre prmier objectif: réouvrir la bibliothèque publique (à coté de hotel elminzah) et l'entretien du théatre Cervantes.
spatarik@hotmail.com

Rachida BENMESSAOUD, Royaume-Uni       (Samedi 22 avril 2006)
Salut,
Je viens de decouvrir le site par hasard. C'est une excellence initiative, je lui souhaite grand succes. Evidemment si l'effort est multiple le resultat serait prometteur de remettre Tanger au niveau qu'une si belle ville le merite et que seuls ce qui y ont vecu comprendraient.
Je reviens a mes souches souvent pour un court sejour et n'ai pas eu l'occasion de renouer contact avec les anciens du Lycee Regnault des annees 70.
Y-a-t-il quelqu'un qui se rappelle de Rachida Benmessaoud pendant les annees ou Messieurs Rousseau ou Regagnon etaint directeurs et Mlle Acarias nous tenait tous sur la voie...
Meilleurs souvenirs a tous les tangerois et ceux qui apprecient cette merveilleuse ville ou le mixage/brassage de cultures a ete son FORTE.
Serait ravie de re-nouer contact.
Serait ravie de recevoir contact avec anciens du Lycee pendant leas annnees 70.
Site genial. Grand merci a tous ceux qui y ont participe
A bientot
Rachida Benmessaoud (sanara53@yahoo.co.uk)

Abdelkader ZOUINE, Allemagne      (Mercredi 19 avril 2006)
Bonjour,
Bravo et Félicitation pour ce très bon service que vous nous avez servis, surtout pour les Tangérois habitant à l'étranger et aussi pour ceux qui sont intéressés à cette ville (de point de vue culturelle, historique ... etc). Vous me permis de vous dires, merci boucoup pour tout ca et bon courage. Machen Sie weiter so.
Cordialement Dr. Abdelkader Zouine, Germany
(azouine-thimm@web.de)

Natacha DAVID, Belgique      (Mardi 18 avril 2006)
Bravo pour votre site!

Après des années à en rêver mais sans jamais concrétiser, à découvrir diverses villes du Maroc avec un plaisir évident mais marqué du regret de n'avoir jamais encore eu l'occasion de découvrir Tanger, j'ai enfin pu me rendre quelques jours dans votre ville captivante le mois dernier. Un séjour malheureusement trop court qui ne cesse depuis lors de m'habiter.
De me promener sur votre site me donne bien des idées pour un prochain séjour que j'espère…
Encore félicitations pour votre travail, de Bruxelles où je réside et où chaque jour je voyage virtuellement grâce à vous de l'autre côté du détroit!
Cordialement
natacha.david@icftu.org


Estrella BENARROCH, Israël      (Lundi 17avril 2006)
Hola a todos los conosidos de tanger, me llamo estrella benarroch vivia enl a calle tetuan de tanger. y me gustaria que el me conose se contacte
conmigo, besos, estrella.
stelabd@netvision.net.il

Momo (?) GRIMM (?), Suisse      (Dimanche 9 avril 2006)
Bonjour amis Tangerois,
Je suis a la recherche des descendants de Mustapha Benhannu Chakkor.
Pourriez-vous me contacter par email en me donnant votre numéro de téléphone, j'ai besoin de votre aide pour obtenir un certificat de naissance pour mon époux Mohamed. Merci d'avance
momogrimm@bluewin.ch

Mireia ESTRADA, Espagne      (Dimanche 2 avril 2006)
Chers amis,
Je vous écris de Barcelona depuis la Fondation CIREM. Je suis intéréssée à avoir le plus de données possibles de dévéloppement humain sur la ville de Tanger. Population, caracthéristiques, problèmes sociaux, taux d'alphabétisation, taux de chômage, etc. Est-ce que vous pourriez me passer ces données ?
Merci beaucoup !
Très cordialement,
Fondation CIREM

Karim EL MOKHTARI, Maroc      (Samedi 1er avril 2006)
Au centre de rue La Marne n°16 (actuellement Rue Khaouarizmi), il y avait une sorte d'hôtel ou pension avec en bas un bar et une salle de danse. Le propriétaire de cet hôtel était une française appelée Demaria Luce Amour Ange. J'aimerais bien connaître le sort de cette dame : son adresse en France, sa photo, est-elle toujours en vie.
J'aimerais aussi avoir des photos de cet hôtel soit de l'extérieur ou de l'intérieur durant les années 60 et 70.
C'est très important, merci
mail1@elmokhtari.com

Gérard BRICOUT, France      (Mercredi 29 Mars 2006)
Bonjour
Mon grand-père Jean-Marie Créniaut a travaillé comme infirmier à l'hôpital français de Tanger de 1905 à1907.
J'aimerai beaucoup avoir une photo de cet Hôpital afin de reconstituer son parcours.
Pourriez-vous m'en faire parvenir une s'il vous plait ? Merci beaucoup.
allouag@free.fr

Galerie MODUS, France      (Mardi 28 Mars 2006)
Bonjour,

J’aime beaucoup le travail de Claudio Bravo et voudrais savoir si on peut voir ses œuvres quelque part à Tanger ? Merci.
modus@galerie-modus.com


Pauly PLUVINET, France      (Jeudi 23 Mars 2006)
Pouvez vous me faire parvenir des données concernant les statistiques de vent (force et direction) pour pratiquer la planche à voile dans les environs de Tanger ?
Merci
pauly.pluvinet@wanadoo.fr


Francisco ALVAREZ, Espagne      (Mercredi 15 Mars 2006)
Soy de Tanger nacï en 1933 y me fuí en 1961 trabajé en la Mackay Radio desde 1951 hasta 1961. estudié en los Marianistas y vivia en la calle Mejico esquina Holanda.
mi nombre es Francisco Alvarez Sanchez, ahora vivo en la Sierra de Madrid.
Me acuerdo muchisimo de mi ciudad y de mis amigos, me gustaria se comunicaran conmigo. mi direccion es pacoaschino@hotmail.com


Rosa Maris ALEGRE MONCHO, France      (Lundi 13 Mars 2006)
Bonjour Tangérois et tangéroises,
Merci beaucoup Oussama pour ton site merveilleusement bien fait. Que d'informations, de nouvelles, de souvenirs, d'histoire tu as fait un travail de recherche et documentation, c'est clair, convivial, et pour une tangéroise comme moi c'est très émouvant de passer les photos, les tableaux des peintres, le forum. Etc….
Je me prépare pour un retour à Tanger départ de Paris le 22 mars pour arriver à Tanger le 29 mars, via Algésiras pour prendre le bateau comme dans le temps, je viens de finir de lire le livre de Jean Vega " Il était une fois Tanger… " qui m'a profondément ému…. et voilà un retour après 34 années en France.
Nous restons mon mari et moi 8 jours et nous aimerions savoir si sur place il y a une association, des anciens qui sont toujours là avec qui nous pourrions passer un moment à nous rappeler du bon vieux temps.
Je suis une ancienne de grupo escolar España, l'école Berchet, le Lycée Regnault, j'ai travaillé à l'office de tourisme espagnol qui était situé à côté de l'hôtel Minzah, papa travaillait à Banesto et ensuite à l'Uniban…..etc….
J'ai des photos des écoles, du basket, et autres que je pourrais vous faire partager ou que vous pourriez peut être insérer dans ce site.
Si tu veux mettre ce texte dans le forum je n'ai pas d'inconvénient bien au contraire (c'est ton ami Luis Benzaquen qui m'a conseillé de t'écrire)
Crois - tu que je pourrais visiter les écoles ou il faudrait que j'obtienne une autorisation ?
Merci encore une fois
Bien amicalement,
Rosa Mari Alegre Moncho (c'est mon nom de jeune fille)
rmdz@club-internet.fr

Corinne IV, France               (Jeudi 9 Mars 2006)
Bonjour,

Je ne sais pas exactement qui lira ce mail ; en fait, je voudrais prendre contact avec Monsieur Robert Briatte si c'est possible et s'il le veut bien.
Nous avons un point commun (une personne qui m'est chère). Il me paraît très important qu'il puisse un jour se rencontrer, ou même simplement avoir une conversation téléphonique.
Monsieur, si vous lisez ce message, j'aimerais sincèrement que vous me fassiez signe. (Si quelqu'un d'autre le lit, merci de le faire parvenir à Monsieur Briatte, car je ne sais pas trop comment je pourrais le contacter autrement.)
Rassurez-vous, je ne suis pas une admiratrice névrosée ; d'ailleurs, je dois bien l'avouer, je ne connais pas vos écrits. Tout ce que j'ai vu de vous, c'est une "vieille" coupure de presse d'un journal du Nord, avec votre photo et un article sur vos débuts. Cette coupure de presse appartenait à ma belle-mère, native d'Englefontaine...).
A bientôt, je l'espère.
Corinne IV
(corinne.iv@ville-fleurylesaubrais.fr)


Bouchrail ECHCHAOUI, Espagne               (Mercredi 8 Mars 2006)
Como tangerina de corazon dedico este poema, este pedazo mio a todos los Tangerinos de corazon en todo el mundo:

Tánger


Tánger desde fuera

A través de una ventana

Dentro de un barco estoy mirando

Perlas blancas sobre una alfombra azul

Muchos asientos vacíos

Parece que soy la única viajera

¿Quién puede mirar al otro lado?

Tanta sangre, tanto odio,

¿Por qué acá, tanto prohibido,

Tantos sueños, poca fe?

Tánger…...

Península del vació

No se te nota el tiempo pasando

Ni el pasado tiempo

Tantas parabólicas de ilusiones

Muchas gruas

Poco verde.

Tánger…….Tánger…..Tánger

La mezcla de la nada

La fusión del todo

El silencio de todos

El grito de nadie….

bouchrail@hotmail.com


Francisco PEREA, U.S.A.               (Jeudi 23 Février 2006)
Naci en Tanger y me marche en 1962. Fui al Grupo Escolar España y tengo un intimo amigo que se marcho de Tanger alrededor de 1960. Se fue a Paris Francia y perdi contacto con el. Su nombre es Benito Ramirez. Es radio tecnico y trabajaba en Radio Nacional de España en Tanger. Si alguien lo conoce y sabe algo de el, por favor contacteme.
Mi email es pacoperea@greenvillenc.com
Muchas gracias y saludos a todos los tangerinos.

Francisco MUNOZ PEREZ , Espagne               (Mardi 21 Février 2006)
Yo tambien soy de Tanger estuve hasta los 12 años luego marche con mis padres para Casablanca permaneciendo alli hasta los 20 años, indudablemente todos los años volviamos, mis estudios primarios los ejerci en el colegio du Perrier, también en Tetuan terminé fp2 a mi hermano y a mi nos conocian por Joaquin y Paquito ( los mellisos) actualmente me encuentro en las Palmas de Gran Canaria estoy casado con una chica de Asturias y tengo 2 hijos de 27 y de 22 años. Todavia tengo familia en Tanger estuve alli hace 6 años, me dediqué a visitar con mi familia todos los rincones de la bella Ciudad de Tanger lo cual quedaron fascinados por esa magia que tiene. Recuerdo la calle Marco Polo donde viví y Cervantes, naci en la calle Touzani de ahí atribuí mi Email en internet, en mis ratos libres lo dedico a la Poesia, unos de mis Poetas favorito es Pablo Neruda.
<Abro mis brazos par recibir la Ciudad mas Comopolita de la historia, dejando aclanda mi alma entre dos mares que se cruzan, dejando las puertas del Mediterraneo y del Atlantico abietas para que la sombra que enlaza esos dos mares deje en el fondo de la bahia del Cabo Spartel, un inmeso recuerdo y melancolia de esa bella Ciudad y sus gentes>
(Este pequeño fragmento se lo dedico en especial a mi Padre Francisco Muñoz Blanes que se despidio de este Planeta hace 6 años un Tangerino de Pro, y para vosotros).
Mi padre se llamaba Francisco y mi madre se llama Carmen Perez Cabrera, su hermana Rosario. A ver si la suerte esta conmigo para que pueda contactar con algun Tangerino. Hasta pronto amigos.
Francisco Muñoz Pérez
pacotouzani@yahoo.es

Orazio COMELLA, Italie               (Dimanche 29 Janvier 2006)
Siamo Orazio